AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Vampire's School, incarnez un vampire, bon ou mauvais et faîtes le évoluer.
Il est important de prendre en priorité les prédéfinis ainsi que des professeurs

Partagez | 
 

 TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Regarde ! C'est

Invité


Invité


Anonymous



TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Empty
MessageSujet: TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " .   TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Icon_minitimeDim 25 Avr - 10:57

A Student's card ••


    TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . 327848avashleygreenefoma3
    Faith
    Ashley Greene
      Nom du personnage
      Taylor Matthews
      TON AGE HUMAIN : 18 ans
      TON AGE VAMPIRIQUE : 702 ans
      TES ORIGINES : Miami
      DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 19 mai 1322
      GROUPE : Gentil
      STATUT CIVIL : Celibataire.
      SURNOM(S) : Suga Suga




    HISTOIRE : Jordan fronça son petit nez bien fait et regarda Andy qui était occupé à étaler de la drogue sur son disque de musique « The Beatles ». Elle le regarda avec envie sniffer la cocaïne, et se rongea à nouveau les ongles jusqu’au sang pour se trouver une occupation pendant que son meilleur ami se régaler de sa came.

    JORDAN : « Rappelles-moi pourquoi j’peux pas en prendre déjà Andrew … »

    ANDY : « Parce que t’es en cloques poulette. T’avais qu’à penser aux préservatifs. »

    JORDAN : « Ta gueule. De toute façon si j’en prends, ce bébé risque d’être malade et même de ne jamais naître. Ça sera quand même mieux que d’être mère. »

    ANDY : « C’est clair que toi en mère… ça promet. Passe-moi mon sac. »

    Jordan se pencha pour ramasser le sac de son ami et fouilla dedans pour trouver un sachet d’ecstasy. Elle grimaça et poussa le sachet sur la table pour le donner à Andrew.

    JORDAN : « T’es dégueulasse. Me priver d’ecstasy alors que c’est ce que je préfère … »

    ANDY : « Putain, Jordan te plains pas ! Va te faire avorter si tu ne veux pas de cet enfant sinon tu assumes comme la majorité des femmes enceintes.»

    JORDAN : « J’ai pas les moyens… . »

    ANDY : « Pauvre gosse. T’es un cas, toi. »



    « MINUIT, VENDREDI 18 AVRIL 2003. »

    « C’est comme cela que mon histoire a commencé. Enfin si ce n’est pas comme ça, je ne vois pas comment ça a pu être vu que je m’appelle Taylor et que la majorité de mes amies s’appellent Ashley, Jane, Lydia ou Gaby. Et puis ma mère, je ne sais pas réellement si elle était comme cela, mais ma mère adoptive m’a dit qu’elle se nommait Jordan, qu’elle se droguait depuis l’âge de douze ans et qu’elle était toujours accompagnée de ce rouquin d’Andrew. Donc moi, je m’imagine ça comme ça. Quant à mon père, aucune idée de son prénom, je me demande même si ma mère biologique le connaît. Han, ma mère m’appelle, je reviens. »


    « MINUIT TRENTE, VENDREDI 18 AVRIL 2003 »

    « Elle a pété un câble parce que je dormais toujours pas. Elle me dit qu’à onze ans, les jeunes américaines se couchent à dix heures pour être en forme en cours. Moi, j’ai pas besoin d’être en forme puisqu’en cours, je dors. Ça doit être pour ça que mes profs ne m’aiment pas. De toute façon, rien à foutre des cours, c’est ma dernière année dans une classe , après je pars . »






    3 ANS PLUS TARD

    WILLIAM : « Putain Suga , tu te grouilles ? »

    Je ne répondis pas à William, enlevai ma chemise de nuit et enfilai un jean et un sweet avant de sortir de ma chambre. William soupira d’agacement lorsqu’il me vit attraper la brosse et m’en passer un rapide coup dans mes boucles brunes.

    TAYLOR : « Quoi ? Will, arrête de me regarder comme ça … »

    WILLIAM : « Je trouve ça seulement ridicule de prendre le temps de se coiffer alors qu’il est minuit et qu’on a prévu de faire un tour de nuit dans l’école. »

    TAYLOR : « Moi je voulais aller en ville et au soleil . »

    WILLIAM : « On a pas le droit. »

    Le fait qu’il insista sur le mot « droit » m’agaça légèrement et je secouais les épaules avec insouciance.

    TAYLOR : « Et alors ? C’est ça qu’est excitant … »

    WILLIAM : « Taylor , non. On va faire un tour dans les couloirs pour que tu aies ta fameuse dose d’adrénaline et on rentre. »

    Je lui lançai un regard noir. Lorsqu’il était comme ça, il m’énervait au plus haut point. Il était mon meilleur ami, j’aurais pu tout faire pour lui, mais il fallait avouer qu’il pouvait s’avérer royalement chieur. Il savait bien que je me lassai très vite, de tout, de rien, que j’avais horreur du train-train habituel et qu’il me fallait sans cesse tester de nouvelles choses pour ne pas que je me tire une balle dans la tête. J’étais comme cela, voilà tout.

    TAYLOR : « Tu préfères que je me drogue à autre chose que l’adrénaline ? A la coke par exemple ? Comme toi et comme … ma mère. »

    William leva les yeux au ciel et ne prit pas la peine de me répondre. Lui et moi, on s’engueulait souvent, mais comme on ne pouvait pas se passer l’un de l’autre, on finissait toujours par se pardonner et par se faire des câlins. William, je ne sais pas ce que je ferais sans lui …
    J’avais la vilaine habitude de faire tout ce qui n’était pas conforme aux règles. Et puis comme William ne voulait pas me laisser toute seule, il m’accompagnait toujours ; on faisait les conneries à deux.

    Alors qu’on se baladait ce soir-là dans un des couloirs, on entendit un bruit de pas ce qui nous fit sursauter. Si quelqu’un nous surprenait là, on serait peut-être virés de l'école et comme j’aimais cette école plus que tout au monde, ça me ficherait mal. William me saisit brusquement par le bras et m’attira dans une des pièces sombres et qui sentaient le moisi comme beaucoup de salles de cette école. Alors que je respirais bruyamment, légèrement paniquée, il plaça sa main sur ma bouche. Je le fixai de mon regard bleu et ne me rendis même pas compte que les pas avaient légèrement dépassé l’endroit dans lequel nous étions. Il me regardait de ses yeux clairs, descendit légèrement sa main de ma bouche pour me caresser doucement la nuque. Je retins ma respiration et approcha mon visage du sien. . William a toujours été mon meilleur ami, rien de plus. Du moins … je crois. Je n’en suis plus très sûre.


    Il avait ensuite enlevé sa main de ma nuque et avait fixé ses pieds, comme un gamin de cinq ans qui avait fait une bêtise. Quant à moi, j’avais entrouvert la porte pour vérifier que la voie était libre, et j’étais sortie de la pièce.

    Lui, comme moi, ne reparlâmes jamais de cette soirée-là.



    1 AN PLUS TARD.
    JESSICA : « Taylor , ramène ton joli petit popotin ! »

    Je m’approchai de Jessica qui parlait avec d’autres rouges et lui souris. Depuis le premier jour ici, nous étions bonnes amies, j’aimais bien passer du temps avec elle.

    JESSICA : « Que dis-tu d’une fête, ce soir ? Enfin de toute façon, t’as pas le choix, tout le monde y sera… ça promet d’être démentiel ! Alors je compte sur ta présence Suga ? »

    J’hochais la tête tandis qu’un grand sourire illuminait mon visage.

    Le soir même, je me vêtue d’un jean gris légèrement déchiré et d’un large tee shirt rouge. J’enfilai à la hâte des escarpins, me maquillai d’un trait de crayon et laissai mes cheveux bruns et ébouriffés libres.

    Lorsque j’entrai dans la pièce qui faisait office de salle de fête ce soir-là, une puissante et violente odeur de fumée et d’alcool vinrent me faire plisser le nez. Je m’habituai ensuite à l’odeur et rejoignis William qui était déjà en train de se prendre de la came dans un coin. Lorsqu’il me vit approcher, il me fit une place à côté de lui et me proposa de goûter. J’hésitai un instant, ayant peur de ressembler à ma mère qui m’avait lâchement abandonnée si je cédais, avant de décider finalement de sniffer cette poudre blanche. Je grimaçai ensuite en me redressant et portai automatiquement ma main à mon nez. William ria et me tapota affectueusement l’épaule. Je me levai ensuite et me dirigeai vers quelques-unes de mes amies qui avaient opté pour la boisson, au lieu de la drogue. J’enchaînai deux verres de tequila avant d’avoir la tête qui commençait à tourner. Je n’avais jamais été très résistante à l’alcool et devenais vite saoule, malheureusement.

    Alors que la fête battait son plein et que quelques personnes dansaient au milieu, je me mis à avoir un affreux mal de crâne. Je m’allongeai sur le canapé à côté de William, et posai ma tête sur ses genoux. Il passait avec tendresse ses mains dans mes boucles brunes tandis que je riais bêtement pour un rien, avec l’horrible impression d’avoir un éléphant sur la tête.

    JESSICA : « Hey les mecs, vous voulez pas plutôt venir danser ?»

    Je me relevai aussitôt et m’écriai, souriante ;

    TAYLOR : « Oui, dansons! »

    Canson, un ami de William qui m’avait toujours paru spécial m’attrapa la main et me fit un sourire. Je lui répondis avec gaieté alors que j’avais toujours pris soin de le mépriser.

    CANSON : « Tu n’as pas l’air très bien … Tu veux un verre d’eau ? Tiens. »
    Je saisis le verre et en bus quelques gorgées avant de le reposer, en grimaçant ;

    TAYLOR : « C’est pas de l’eau ! C’est de la vodka … Arrête c’est pas drôle, j’ai déjà mal à la tête… »

    Canson riait légèrement et je ne remarquai même pas que William se leva presque tout de suite après pour l’engueuler vu qu’il m’avait donnée de l’alcool. Je levai alors les yeux au ciel :

    TAYLOR : « Mais William, tais-toi, tu te prends pour qui ? T’es pas mon père. Je sais même pas si j’en ai un, de père … »

    Je me mis à rire soudainement, ne sachant pas à ce moment-là que j’étais tout à fait ridicule. Canson m’attrapa par la taille et m’entraîna dans un coin de la pièce et commença à m’embrasser. Je répondis à son baiser avec fougue et ignorai royalement William qui me regardait méchamment. Je m’en fichais, je voulais seulement m’amuser… Un peu…








    LE LENDEMAIN.

    JESSICA : « Taylor ? Ça va ? Suga ? »

    TAYLOR : « Huuum… Oui, quoi ? Qu’est-ce qu’il se passe ? »

    JESSICA : « Il se passe qu’hier n’a pas été la meilleure des soirées pour toi. »

    Je me redressai de mon lit dans un sursaut et agrippai la main de Jessica.

    TAYLOR : « Oh bon sang … j’ai embrassé Canson hier soir, pas vrai ? »

    Jessica hocha la tête avant de répondre à la jeune fille :

    JESSICA : « Oui. Après il a voulu t’entraîner dans le placard mais tu l’as repoussé en disant que tu préfèrerais perdre ta virginité avec William qu’avec lui… »

    J’écarquillai les yeux avant de me tenir la tête entre les mains. Qu’est ce que je pouvais être stupide… Je savais bien que je n’étais pas réellement dans mon état normal mais quand même … Je me sentais horriblement conne.

    JESSICA : « Il t’en veut pas, tu sais… Il avait seulement l’air triste. Quand il t’a vu embrasser Canson, je croyais qu’il allait se lever et le réduire en miettes. Mais il a rien fait, il est resté assis sur le sofa, à fumer un joint. Puis après quand t’as rembarré Canson et que tout le monde a éclaté de rire, il m’a demandée de te ramener saine et sauve dans ta chambre et il est partit. »

    Je poussai un profond soupir et me relevai tout en massant machinalement ma tête qui me faisait toujours un peu mal, avant de me diriger vers le côté des chambres masculines. J’entrai dans la pièce et me dirigea à pas de loups vers le lit de William avant de me glisser à ses côtés. Lorsqu’il ouvrit les yeux, il me dévisagea avec surprise. Il avait l’habitude de me trouver là, le matin où le soir, quand j’avais besoin de lui parler, mais ne se doutait sûrement pas que je le rejoindrais aujourd’hui. Une larme s’échappa de mon œil et glissa le long de ma joue. Il essuya cette même larme de son pouce et m’adressa un léger sourire.

    TAYLOR : « Je suis désolée Will … Tu sais que je ne pensais rien de ce que j’ai dit hier, je te considère comme mon frère. »

    WILLIAM : « Oui, je sais. N’en parlons plus. »

    Je souris à mon meilleur ami et fixai le plafond tout en réfléchissant à plusieurs choses. Au bout d’une dizaine de minutes sans un mot échangé, je me retournai vers lui :

    TAYLOR : « Si un jour, je meurs, je veux que tu saches que je te lègue tous mes biens. C’est toi, ma famille. »

    William me regarda de ses yeux clairs et passa un bras protecteur autour de mes épaules.

    WILLIAM : « Pense pas à des choses pareilles, toi… »

    TAYLOR : « Je dis ça au cas où … »



    1 AN ET DEMI PLUS TARD.

    « Pourquoi il me regarde lui ? Connard. Il pourrait me parler au lieu de me fixer à travers ses lunettes. Quand je pense que ma propre mère m’a forcée à aller voir un « spécialiste en matière d’adolescentes qui succombent à la drogue ». Pff. Ils appellent ça un thérapeute eux… Bon d’accord, après cette fameuse fête, j’ai enchaîné connerie sur connerie, j’ai goûté à un maximum de drogues, couché avec un tas de garçons et j’étais tellement défoncée que mes résultats à Poudlard baissaient, mais bon… ce n’est pas la mer à boire, si ? »


    PHYSIQUE : ton physique est il si aventageux que ça ou pas (a) ? 5-6 lignes


    CARACTERE : raconte nous qui tu es, ton caractére en 5-6 lignes




A Geek's Passeport ••


    TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . 130895t7bgnc_4
    (c) Rose
      Strawberry

      TON AGE : 14 ans
      TA CONNEXION : 5/7
      TES AVIS : Nop'
      TON ARRIVEE ICI : ICI
      CODE :.
      TON RP :
      Spoiler:
       


Revenir en haut Aller en bas
Regarde ! C'est

Maël Lewis


I'm amazing, don't you think so ?


Maël Lewis


• Messages : 900
• Ici depuis : 12/01/2010
• Where are you? : A l'internat
• Humeur : Nostalgique
• Occupations : Ah Ah !

♦ Follow me darling ♦
Mes compatriotes:
Les nouvelles du jour:
Topics: Tout a fait partant!

TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Empty
MessageSujet: Re: TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " .   TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Icon_minitimeDim 25 Avr - 12:30

Bienvenue parmis nous !
Bon choix d'avatar, Ashley Greene Razz

...............................................
Je suis ce que je suis
Revenir en haut Aller en bas
http://kingstonschool.forums-actifs.com/forum.htm
Regarde ! C'est

Invité


Invité


Anonymous



TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Empty
MessageSujet: Re: TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " .   TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Icon_minitimeDim 25 Avr - 12:34

Bienvenue , Have Fun .
Revenir en haut Aller en bas
Regarde ! C'est

Invité


Invité


Anonymous



TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Empty
MessageSujet: Re: TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " .   TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Icon_minitimeDim 25 Avr - 19:44

Bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
Regarde ! C'est

Invité


Invité


Anonymous



TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Empty
MessageSujet: Re: TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " .   TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Icon_minitimeDim 25 Avr - 20:28

Merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Regarde ! C'est

Kathlin I. Blake


    Love sick


Kathlin I. Blake


• Messages : 422
• Ici depuis : 08/01/2010

♦ Follow me darling ♦
Mes compatriotes:
Les nouvelles du jour:
Topics: Tout a fait partant!

TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Empty
MessageSujet: Re: TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " .   TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Icon_minitimeDim 25 Avr - 20:35

Bienvenue miss !

...............................................
TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . 100609071122800335TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . 100609071124654870
Just... I love you...
Revenir en haut Aller en bas
Regarde ! C'est

Invité


Invité


Anonymous



TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Empty
MessageSujet: Re: TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " .   TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Icon_minitimeDim 25 Avr - 21:22

Bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
Regarde ! C'est

L.Summers Hamilton


    • I can bit you, i'm bad amin


L.Summers Hamilton


• Messages : 234
• Ici depuis : 17/03/2010
• Where are you? : a l'internat actuellement
• Humeur : excellante ma fois (=
• Occupations : en train de boire le sang d'une biche...

♦ Follow me darling ♦
Mes compatriotes:
Les nouvelles du jour:
Topics: Tout a fait partant!

TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Empty
MessageSujet: Re: TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " .   TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Icon_minitimeDim 25 Avr - 23:21

Bieenvenue sur le forum!
Revenir en haut Aller en bas
Regarde ! C'est

Kimberly Livingston


    FONDA ♣ Vampire Végétarien aux tendances carnivores


Kimberly Livingston


• Messages : 1172
• Ici depuis : 07/01/2010
• Where are you? : Californie
• Humeur : Excelente

♦ Follow me darling ♦
Mes compatriotes:
Les nouvelles du jour:
Topics: Je suis overbooké!

TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Empty
MessageSujet: Re: TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " .   TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Icon_minitimeSam 1 Mai - 21:17

Bienvenue parmi nous Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://vampiresschool.forumactif.org
Regarde ! C'est

Kimberly Livingston


    FONDA ♣ Vampire Végétarien aux tendances carnivores


Kimberly Livingston


• Messages : 1172
• Ici depuis : 07/01/2010
• Where are you? : Californie
• Humeur : Excelente

♦ Follow me darling ♦
Mes compatriotes:
Les nouvelles du jour:
Topics: Je suis overbooké!

TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Empty
MessageSujet: Re: TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " .   TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Icon_minitimeMar 15 Juin - 0:26

Des nouvelles ?? sart5
Revenir en haut Aller en bas
https://vampiresschool.forumactif.org
Regarde ! C'est

Contenu sponsorisé







TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Empty
MessageSujet: Re: TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " .   TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " . Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

TAYLOR - " Mon dieu qu'elle est belle quand coule son rimel " .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire's School•The another universe :: « Administration » :: Présentations :: Retente ta chance-
Sauter vers:  


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit