AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Vampire's School, incarnez un vampire, bon ou mauvais et faîtes le évoluer.
Il est important de prendre en priorité les prédéfinis ainsi que des professeurs

Partagez | 
 

 Quand un vampire sème la panique - Intrigue - Tout le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Regarde ! C'est

Maël Lewis


I'm amazing, don't you think so ?


avatar


• Messages : 900
• Ici depuis : 12/01/2010
• Where are you? : A l'internat
• Humeur : Nostalgique
• Occupations : Ah Ah !

♦ Follow me darling ♦
Mes compatriotes:
Les nouvelles du jour:
Topics: Tout a fait partant!

MessageSujet: Re: Quand un vampire sème la panique - Intrigue - Tout le monde   Jeu 20 Jan - 19:04



Peut-être qu'il ne lui avait pas fait suffisamment confiance ? Peut-être qu'il aurait dû lui dire toutes ces petites choses, qui assemblaient formes un mensonge ? Peut-être, mais, c'est bien trop tard maintenant ! Et puis, s'il lui avait tout dit, elle serait partie, loin de lui, c'était sûr. Il la regardait, mais elle tournait la te^te d'un autre côté. Il est vrai qu'elle lui avait fait confiance, qu'elle lui avait dit toutes ces choses, il lui avait parlé aussi ... Mais surement pas assez, pas autant qu'il aurait pu.

" Ne dis pas que tu n'aurais pas dû revenir ! Ne dis pas que tu vas partir, et surtout, ne dis pas que tu me fais plus de mal que de bien ! "

Maël se tut. Il venait de hausser la voix comme lorsqu'il perdait le contrôle des choses, mais surtout de lui. Elle e pouvait pas s'accuser, elle ne devait pas s'accuser, elle ne devait pas souffrir à cause de lui, c'était inconcevable. Et maintenant, il s'énervait, par contre elle, non, elle n'y était pour rien, c'était contre lui qu'il s'énervait. Il aperçu ensuite des tas de regards se tourner vers eux, tout ce qu'il détestait, et le rendait furieux encore plus. Si ça continuait, il devra sortir d'ici, où un autre meurtre pourrait avoir lieu ...

C'était ça qu'il voulait lui cacher, cette partie de lui pas si calme qu'il se laisse paraître. Non, au fond c'est quelqu'un qui peut vite s'énerver. Lyssa en a déjà fait les fraies ... Kimberly a déjà vue ce que ça a donné quand il les as trouvé dans cette boîte de nuit ... Il ne devait pas recommencer, ça avait tout gâché, ça avait fait fuir Lyssa, et il s'en était vraiment voulu.

" Excuse-moi " murmura-t-il alors.


...............................................
Je suis ce que je suis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingstonschool.forums-actifs.com/forum.htm
Regarde ! C'est

Callie Millian


I'm the best


avatar


• Messages : 328
• Ici depuis : 16/03/2010
• Where are you? : Je suis de retour... tu ne sauras rien de plus....
• Humeur : intrigante
• Occupations : Va savoir !

♦ Follow me darling ♦
Mes compatriotes:
Les nouvelles du jour:
Topics: Tout a fait partant!

MessageSujet: Re: Quand un vampire sème la panique - Intrigue - Tout le monde   Jeu 20 Jan - 19:33

    Maël s'était énervé et pendant un instant, j'ai cru que c'était de ma faute. Après tout, j'étais le sujet principale de ses paroles. S'il osait la voix comme il venait de le faire, c'était sans aucun doute parce que j'avais dit quelque chose de travers, quelque chose que je n'aurais pas du dire et c'était le cas, puisqu'il me lançait à la figure toute les choses que j'avais dite et qu'il ne voulait pas que je dise. Pourtant, je sentais que tout ça était bien vrai. Si je n'étais pas entrer dans sa vie, il n'aurait pas été aussi malheureux qu'il ne l'était, parce que oui, il était malheureux. J'avais pu le remarquer simplement à comment il agissait, il n'était plus le Maël que j'avais connu, mais il n'avait pas la même Callie devant lui non plus. Je me forçais pour ne pas le toucher, surtout que ma main était tout près de son bras. Je voulais tenter de le calmer, mais peut-être que j'aurais simplement attiser sa colère en tentant de le toucher. Je serais donc le poing, attendant que la colère passe, croyant toujours que j'en était la fautive.

    Les regards s'étaient retournés vers nous et, comme toujours, je n'aimais pas être le centre de l'attention. J'avais bien eut un peu de mal avec tout ça quand j'étais entrer et j'avais réussit à garder la tête heure pendant que l'on parlait dans mon dos, pendant que l'on discutait de mon retour inattendu. Je sentais que je frissonnais et je n'aimais pas cette sensation, parce qu'elle m'avait souvent fait perdre le contrôle de mon don. Si je devais le perdre maintenant, se serait terriblement dangereux, parce que mon interlocuteur bouillonnait littéralement de rage et je pouvais le lire dans ses yeux, pas besoin de le sentir avec mon sixième sens. Je ne retournais vers ceux qui nous regardait pour tenter de les faire changer de centre d'intérêt, mais c'est toujours difficile de faire changer un vampire d'idée.

    Maël s'excusa alors et je m'adoucis. Étrangement, je sentais que je devais lui parler, parce que j'en avais gros sur le coeur. J'avais fait des choses dont je n'étais pas du tout fière, les quelques mois où j'avais quitter l'internat. J'avais tenté par tout les moyens de prendre le contrôle de mon don, mais cela ne se fait pas sans faire de sacrifice. J'avais tellement souffert de cette expérience que j'avais simplement peur de devoir la refaire encore. Je voulais que Maël le sache pour qu'il puisse voir à quel point j'avais changer.

    " J'ai tuée, Maël. Sans pitié aucune et devant des tonnes de gens. Je devais ensuite masquer mes actes, effacer la mémoire de tout ceux qui m'avait vu et j'y avais pris goût. J'ai tenter trop longtemps de me contrôler et je ne sais pas si je suis tout à fait capable maintenant. Je suis revenu parce que je n'avais pas le choix. Si j'étais rester là-bas à continuer de tuer sans gêne... on serait venu me chercher pour me tuer. Je sais que je dois reprendre le contrôle de moi-même, et j'y suis presque. J'arrive à marcher parmi les autres et parmi les humains sans gêne, mais une part de moi ne veut qu'une seule chose et c'est de tuer, peu importe les remontrances. Alors je peux facilement te pardonner ton élan de colère, puisque je ne peux pas me pardonner à moi... d'être ce que je suis devenue."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regarde ! C'est

Maël Lewis


I'm amazing, don't you think so ?


avatar


• Messages : 900
• Ici depuis : 12/01/2010
• Where are you? : A l'internat
• Humeur : Nostalgique
• Occupations : Ah Ah !

♦ Follow me darling ♦
Mes compatriotes:
Les nouvelles du jour:
Topics: Tout a fait partant!

MessageSujet: Re: Quand un vampire sème la panique - Intrigue - Tout le monde   Jeu 20 Jan - 20:09



Après ces quelques excuses, il bouillonnait encore de rage intérieurement, elle devait se dissiper et vite maintenant. Mais c'était sans compter sur ces regards, ces regards qu'il connait depuis tellement longtemps et qui malgré tout, il ne s'y faisait pas. Oh non, être espionné sans arrête, c'est vraiment quelque chose qu'il ne souhaite à personne, même si cette personne se trouve être son pire ennemi. Il avait passé son regard sur de nombreuses têtes de vampires. Certains avaient arrêté de regarder, surement quelques uns qui le connaissaient bien pour savoir qu'il valait mieux détourner la tête, maintenant.

Quand Callie prit la parole, son regard pivota avec une vitesse effarante, caractéristique de vampires, et il planta son regard dans celui de son interlocutrice. Il l'écouta, sans l'arrêter, sans rien dire, il l'écouta, seulement. Elle avait traversé quelque chose ... Quelque chose qu'une personne comme elle ne devrait pas subir. Voilà ce qui passa dans la tête de Maël. Cette soif incontrôlable, et cette envie de tuer était une malédiction pour les vampires. Surtout quand ça les prenait de court, ils ne pouvaient alors plus rien faire à par subir les conséquences.

Elle avait donc été obligé de revenir, et lui venait encore de gâcher plusieurs choses, peut-être qu'elle ne voulait pas avoir à faire avec lui ? Peut-être qu'elle était juste revenue par obligation, et que le fait de le voir lui donner des envies de meurtres. Qu'est-ce qu'il avait fait ? Qu'est-ce qu'il avait fait de sa Callie ? Il la regardait, la colère était partie d'un seul coup, laissant place à une profonde tristesse.

" C'est ma faute tout ça en plus. Je suis sûr que revenir ici n'était pas dans tes plans, du moins, revenir près de moi, et moi, je viens encore tout foutre en l'air, je suis venu te parler, alors que je ne savais pas si tu voulais au début. Je n'aurai pas dû venir, mon côté égoïste est encore là ... Je suis vraiment désolé. "

Mon Dieu, qu'est-ce qu'il avait fait ?

" Je t'aie détruit hein ? C'est ça ? "

Elle ne lui avait rien fait, il était déjà comme cela avant elle. Un vampire avec des élans de colère. Mais elle, elle n'était pas comme ça avant ? En tout cas, il avait mal. Il l'avait laissé, de peur que ces incontrôlables manières le trahisse, mais finalement, elle venait d'avouer qu'elle lui pardonné ceci ...

...............................................
Je suis ce que je suis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingstonschool.forums-actifs.com/forum.htm
Regarde ! C'est

Callie Millian


I'm the best


avatar


• Messages : 328
• Ici depuis : 16/03/2010
• Where are you? : Je suis de retour... tu ne sauras rien de plus....
• Humeur : intrigante
• Occupations : Va savoir !

♦ Follow me darling ♦
Mes compatriotes:
Les nouvelles du jour:
Topics: Tout a fait partant!

MessageSujet: Re: Quand un vampire sème la panique - Intrigue - Tout le monde   Jeu 20 Jan - 20:50

    Maël prenait tout le blâme sur lui et je me dis que je m'étais peut-être mal expliquer. Je ne voulais pas qu'il se sente comme s'il était coupable de ce qui m'arrivait, puisque ce n'était pas le cas. Il m'avait simplement aider à faire la lumière sur la personne que j'étais et je ne pouvais vraiment rien lui reprocher. Malgré tout les combats que j'avais mener dans ma vie et ma mort, je n'avais jamais été capable de mettre mon don de côté. J'avais toujours été accroché à lui, je n'avais jamais été capable de le mettre hors d'état de nuire. C'était ce que je devais lui expliquer, avant qu'il ne parte pour de bon et que nos chemins se sépare à jamais. J'était blessé et je savais que je ne pourrais pas empêcher mon visage de se détruire de peine, mais je devais le lui dire, je devais tout lui dire, il devait savoir la vérité.

    " Tu n'y es pour rien, Maël, et je ne dis pas ça pour te faire plaisir. Ce qui m'est arrivé... serait arrivée de toute façon. J'étais toujours resté dans ma bulle a tenter de trouver le moyens d'arrêter toutes les émotions et les sensations que je ne connaissais pas, qui ne m'appartenait pas. Quand tu es arrivé dans ma vie, tu as repoussés toutes les choses qui ne venait pas de moi, je pouvais enfin être la personne que je voulais et je crois que j'ai fini par te prendre comme... une bouée de sauvetage. Je voulais tant être "normale" que j'ai oublier d'être la personne que je devais être. Je voulais passer tout mon temps avec toi pour me sentir bien, je voulais simplement que toute les émotions des autres me soient imperméables, mais j'ai seulement réussit à devenir dépendante de toi. Je voulais toujours être auprès de toi et... j'en suis devenu égoïste. S'il y a une personne à blâmer dans cette histoire, c'est bien moi. "

    Malgré tout, je tentai de lui prendre la main, simplement pour lui montrer que je n'avais rien contre lui. Il devait se sentir coupable et devait croire que j'avais eut le coeur brisé par sa faute, mais je lui avais expliqué, maintenant, que j'étais la seule personne que l'on pouvait critiquer. Il avait été parfait et je m'étais presque servie de lui pour me sentir mieux. Je l'avais aimer, oui, je ne pouvais pas le nier, et je l'aimais toujours, mais je savais qu'entre nous deux, c'était terminé pour de bon. Il avait trop souffert par ma faute, bien qu'il en pensait le contraire. Comme il avait fait souffrir d'autre fille, il devait penser que c'était de même pour moi, mais il avait tort. C'est moi qui l'avait fait souffrir et je l'avais chercher.

    " Je t'ai aimée, Maël, sache le. Je ne pourrais jamais regretter toutes les choses que nous avons vécus ensemble, même si c'était bien peu. Tu m'as ouvert les yeux et tu m'as montré que je ne devais dépendre de personne, c'est pourquoi je suis partie. Je voulais pouvoir me contrôler par moi-même, sans l'aide de personne, mais je t'ai fait souffrir, je t'ai fait sentir coupable. Je ne t'ai pas dit les bonnes choses et j'aurais peut-être dut t'avertir avant de quitter l'internat, mais je ne l'ai pas fait. Si je suis revenu, c'est parce que cet endroit me manquait plus que tout et que j'avais eut vent de cette tragédie. Je me devais de revenir et... je dois l'avouer... je voulais tant te revoir, même si c'était de loin. Je n'ai pas cesser de penser à toi... "

    Je déposai ma main contre sa joue l'espace d'un infime moment, pour lui montrer que j'étais sincère.

    " Tu m'as tant manqué... mais je sais qu'entre nous, tu ne voudras plus rien, malgré tout ce que j'ai bien pu te dire. Je te demande simplement... que l'on reste amis, si tu veux bien de mon amitié. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regarde ! C'est

Maël Lewis


I'm amazing, don't you think so ?


avatar


• Messages : 900
• Ici depuis : 12/01/2010
• Where are you? : A l'internat
• Humeur : Nostalgique
• Occupations : Ah Ah !

♦ Follow me darling ♦
Mes compatriotes:
Les nouvelles du jour:
Topics: Tout a fait partant!

MessageSujet: Re: Quand un vampire sème la panique - Intrigue - Tout le monde   Jeu 20 Jan - 21:17



Que dire quand quelqu'un vous annonce qu'elle a été plus égoïste que vous, alors que vous êtes persuadé du contraire ? Vous pouvez essayer par tous les moyens de contredire cette personne. Après tout, elle ne peut qu'avoir faux, et vous raison. Vous connaissez la vérité, et vous savez ce que vous lui avez fait non ? Alors, pourquoi vouloir passer pour le gentil si vous êtes sur que vous êtes les méchant ?

Mais vous pouvez aussi laisser dire la personne. Après tout, rester égoïste, et dites-lui qu'elle a raison, que tout est de sa faute, qu'elle a été égoïste et que vous êtes le petit ange qui est passé par là par un pur hasard. Continuer à jouer au méchant en vous faisant passer pour le gentil auprès de tout le monde. Qui le saura après tout ? A part vous, personne !

Cependant, il est bien là le problème. Maël savait qu'elle ne pouvait pas tout assumer comme cela, alors qu'il avait joué sa part lui aussi. Il ne l'avait pas prévenu dès le début qu'il n'était pas quelqu'un de confiance question amour. Il ne lui avait pas fait totalement confiance aussi ! Il s'était jeté dans cette histoire, sans penser au reste, il n'avait fait que penser à ce qu'il allait obtenir, soit l'amour de Callie. Il n'avait pas cherché plus loin que le bout de son nez. Il avait été égoïste. D'autant plus que ce n'est pas elle qui est partie, le laissant en plan lors d'une soirée, c'est bien lui qui l'a laissé, toute seule, comme si elle ne comptait pas pour lui, ce qui est tout le contraire.

Il n'avait rien dit, la laissant parler. Ca faisait tellement longtemps qu'il avait eu envie de lui parler, qu'il ne voulait pas tout gâcher. Son contact au niveau de sa joue lui fit jaillir des souvenirs, qu'il encercla dans ses pensées. C'était il n'y a pas si longtemps que cela, et pourtant, il avait l'impression que c'était il y a une éternité !

" Je pense que tu ne peux pas dire que je n'y suis pour rien. J'ai été là moi aussi, et je savais que d'après mes précédents histoires, ça allait se passer comme ça, mais j'ai quand même voulue essayer. Donc Égoïste, je le suis aussi. Tu veux l'être ? Si tu veux, mais je le suis aussi, et là-dessus, on ne peut pas dire le contraire, c'est sur et certain. "

Il marqua une petite pause.

" Je dois t'avouer que tout ce que j'ai pus te dire, était vrai. Je tenais à toi, et je tiens encore à toi. Après tout, tu représentes une partie de ma vie et je n'efface pas les gens d'un revers de manche. J'ai également pensé à toi, surtout sur ce que tu faisais, pendant que je trainais dans les barres, comment tu allais. Et te voir, m'a rendu une part de moi que tu avais pris avec toi en partant. "

Oui, il avait pensé à elle, nuit et jour, en sachant qu'il ne sortait plus de sa chambre, à part pour se nourrir.

" Je ne veux pas te laisser comme ça. Bien évidemment, je veux bien de ton amitié. "

Il lui sourit, un véritable sourire qu'il n'avait pas fait depuis bien longtemps ! Ca faisait du bien.

...............................................
Je suis ce que je suis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingstonschool.forums-actifs.com/forum.htm
Regarde ! C'est

Callie Millian


I'm the best


avatar


• Messages : 328
• Ici depuis : 16/03/2010
• Where are you? : Je suis de retour... tu ne sauras rien de plus....
• Humeur : intrigante
• Occupations : Va savoir !

♦ Follow me darling ♦
Mes compatriotes:
Les nouvelles du jour:
Topics: Tout a fait partant!

MessageSujet: Re: Quand un vampire sème la panique - Intrigue - Tout le monde   Jeu 20 Jan - 21:36

    Maël voulait prendre sa part de responsabilité dans cette histoire et je ne pouvais pas aller contre sa volonté. Je savais qu'il prenait plus de blâme qu'il n'en avait vraiment, mais je ne connaissais pas tout de son histoire et lui non plus ne connaissait pas tout de la mienne, bien que je lui en ai dit les gros titres. Peut-être avait-il un peu plus raison que moi... ou peut-être que j'avais la vérité entre mes mains, je ne pouvais être sûre de rien, c'est pourquoi je me suis contenter de garder le silence, c'est ce que je pouvais faire de mieux pour nous deux. Nous étions tout les deux certains de détenir la vérité, qui était vraiment dans la bonne voie ? Personne ne le savait et ils ne le sauraient probablement jamais, malgré le fait qu'ils avaient l'éternité devant eux.

    J'allais dire quelque chose quand la suite de ses paroles me laissa sans mot. À vrai dire... si mon coeur avait encore battu dans ma poitrine, son rythme se serait vraiment accélérer. Maël me disait qu'il avait souvent penser à moi, lui aussi... mais avait-il penser à moi aussi fort que je l'avais fait de mon côté ? Je n'avais pue m'empêcher de penser à lui quand je voyais un homme près de moi. J'ai bien tenter de m'amuser un peu avec eux, mais je ne dépassais jamais le stade de la porte de ma chambre, puisque je me sentais mal vis à vis de lui, alors que je n'étais même plus en couple. Pourquoi donc ? Parce que je l'aimais toujours ? Oui, sans aucun doute... C'était assuré que je l'aimais toujours et je devais même la laisser voir, mais je n'y pouvais rien. S'il ne savait, c'était bien, puisqu'il comprendrait que je ne ferais jamais rien pour lui faire du mal, désormais.

    " Alors, comme ça, on est deux. J'aurais cru que tu m'avais complètement oublié... effacer de ta mémoire quand je suis partie. Surtout après la scène que j'avais fait devant tes deux amies. D'ailleurs, elle ne doivent pas beaucoup m'aimes, pas vrai ? Surtout cette fille blonde là... Lyssa qu'elle s'appelle je crois, non ? Vous vous aimez toujours... je crois..."

    Quoi ? Moi, jalouse ? Mais pas du tout ! Enfin... peut-être un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regarde ! C'est

Maël Lewis


I'm amazing, don't you think so ?


avatar


• Messages : 900
• Ici depuis : 12/01/2010
• Where are you? : A l'internat
• Humeur : Nostalgique
• Occupations : Ah Ah !

♦ Follow me darling ♦
Mes compatriotes:
Les nouvelles du jour:
Topics: Tout a fait partant!

MessageSujet: Re: Quand un vampire sème la panique - Intrigue - Tout le monde   Lun 7 Fév - 23:37



Maël regarda Callie attentivement sans rien manquer. Il l'observait attentivement. Ca faisait du bien de parler comme ça, c'était son amie maintenant, et tout le monde savait que Maël prenait soin de ses amis. Oui, il les considérait comme très important dans sa vie, c'était même sa vie ! Quand ça ne va pas, ils sont là, quand ça va, ils sont là, et souvent c'est grâce à eux que ça va ! Oui, c'est comme ça, les amis sont importants pour Maël, surtout quand on a l'éternité devant nous !

Callie parla ensuite de sa crise lors de la soirée, crise qui avait quand même était déclenchée à cause de plusieurs choses. Mais Maël ne lui en voulait pas du tout, on peu dire qu'il y avait eu de l'action lors de cette soirée ! Ca n'avait pas été quelque chose comme ... Comme ce qui se passait dans cette salle, ou c'était une ambiance assez calme, qui allait presque jusqu'à l'ennuie.

" Oh tu sais, je ne t'en veux pas du tout, au moins, il y a eu un peu d'ambiance tu sais. "

Il lui sourit doucement, puis elle continua sur ces deux filles. Il réfléchit, puis elle lui désigna Lyssa. Ah oui ... Lyssa. La suite fit bien réfléchir Maël.

" Tu sais ... Je ne pense pas qu'elle te porte dans son coeur. Et pour la deuxième question et bien ... Comme elle a disparue ... une fois de plus, je ne sais plus quoi penser. Je pense que passer à autre chose serait une bonne chose ... Une bonne idée. "

Maël essaya de sourire, puis s'attarda sur la fenêtre quelques instants.

" Ca fait bizarre de parler de ça avec toi ... Mais c'est ce que font les amis non ? "


...............................................
Je suis ce que je suis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingstonschool.forums-actifs.com/forum.htm
Regarde ! C'est

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Quand un vampire sème la panique - Intrigue - Tout le monde   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand un vampire sème la panique - Intrigue - Tout le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire's School•The another universe :: « In School » :: Salle principale-
Sauter vers:  


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit